accueil > Marque partagée

Marque partagée

La marque en faveur du développement et de l’attractivité de l’Isle-sur-la-Sorgue et de son territoire.

Quels objectifs et fonctions pour la marque ?

La marque de L’Isle-sur-la-Sorgue comme toutes les marques collectives de territoire permet traditionnellement de répondre à quatre fonctions et objectifs précis :

  • Se doter d'un fanion, d’un drapeau commun. C’est un repère collectif qui identifie plus facilement le territoire, son offre et ses acteurs.
  • Construire une image spécifique et cohérente. À ce titre elle synthétise une promesse (« Village-monde », « ville positive », « laboratoire ») et structure ses messages tant à travers des mots, des expressions écrites, des images ou des signes qu’à travers un style de communication et d’expression qu’elle affirme.
  • Renforcer la notoriété et la visibilité parce qu’une marque s’exprime à travers des médias et des supports qui lui appartiennent en propre ou dans lesquels elle est présente. Une marque est donc un producteur et un diffuseur de contenus qui partage de l’information positive et des expériences à vivre, et qui s’inscrit comme un outil d’influence à la recherche d’effets de leviers.
  • Être une forme de garantie, de caution susceptible de rassurer ses clientèles. Même s’il s’agit d’une marque collective, on connait l’émetteur et on peut revenir vers lui.

Découvrir le Manifeste

Info_picto

Une marque « transversale »

La marque de L’Isle-sur-la-Sorgue est une marque « transversale », une marque ombrelle qui touche tous les secteurs d’activité et non pas uniquement le tourisme ou l'économie. C’est pourquoi elle s’est donnée une mission et des objectifs très larges, qui ont un impact bien au-delà de l’économie.

Une marque « culturelle »

Il s’agit d’une marque « culturelle », qui transmet du sens parce qu'elle porte l'identité et le projet du territoire et parce qu’elle défend une vision du monde et des valeurs.

C’est le réceptacle d’un rêve et d’une ambition collective (voir vision et positionnement) qui est le résultat de la mobilisation particulièrement exemplaire des femmes et des hommes du territoire.

À travers son ambition de vouloir construire la ville idéale de demain et de ses valeurs de positivité, d’humanité, de partage et d’ouverture sur le monde, elle propose une philosophie de vie en synergie complète avec son identité, c’est-à-dire avec ce qu’elle est profondément (voir « Portrait identitaire »). Autrement dit quand la marque est mise en avant, c’est l’identité et les valeurs profondes du territoire qui sont mises en avant et pas simplement une nouvelle image du territoire !

La dimension culturelle de la marque est accentuée par le fait qu'elle contribue à nourrir le sentiment d’appartenance et à nourrir le projet de territoire. Ainsi elle donne davantage de sens à l’action publique de la collectivité, comme à celle de ses acteurs privés.

De plus parce qu’elle porte en elle des valeurs universelles à forte dimension humaine, elle s’ouvre au plus grand nombre, c’est-à-dire à tous ceux qui sont susceptibles d’enrichir, d’actualiser et finalement de faire vivre l’identité et l’image du territoire, habitants, acteurs, partenaires et amis-clients.

Une marque dite « partagée »

Elle a été co-construite avec les acteurs ; elle est animée par une organisation composée de représentants référents des forces vives du territoire et utilise un outil de partage et d’échange collaboratif (espace dédié aux ambassadeurs).

De plus elle est portée par des habitants (en tant qu’ambassadeurs par exemple) et par des entreprises (en tant que partenaires de la marque et de ses différentes actions).
En s’inscrivant dans une démarche et un plan d’action marketing partagé, la marque devient ainsi un porte-drapeau collectif très puissant qui fait le lien, fédère, mobilise et rend beaucoup plus forte l’action de chacun du territoire et de ses acteurs.

De fait les ambassadeurs et les acteurs partenaires de la marque en sont devenus en quelque sorte à la fois les co-actionnaires et les co-responsables.

En réalité, par rapport à ses acteurs et à ses clientèles, la marque de L’Isle-sur-la-Sorgue permet d’apporter trois différentes dimensions :

  • Identitaire : faire connaître, partager et faire vivre son identité singulière ; s’approprier un signe emblématique qui serve de symbole et de repère partagés, « mieux marquer » son territoire et son offre d’excellence, mobiliser et fédérer les acteurs…
  • Émotionnelle : affirmer un rêve et faire vivre un « roman » collectif, partager des rencontres humaines et des expériences émotionnelles puissantes...
  • Fonctionnelle : développer, offrir et garantir des produits et de services d’excellence et de qualité, développer la notoriété et la visibilité du territoire et de son offre, déclencher des achats de produits ou services, des implantations ou la venue de talents et de nouvelles populations.

Quelle vision et quel positionnement pour la marque ?

L’image ci-contre résume et précise la « Plateforme de marque » de L’Isle-sur-la-Sorgue et de son territoire. Elle indique ce qu’est la marque, ce qu’elle veut, ce qu’elle pense et ce qu’elle défend, les valeurs qui la structurent et les bénéfices qu’elle peut apporter à ses habitants, à ses entreprises et à ses différentes clientèles.

Les femmes et les hommes qui vivent et animent L’Isle-sur-la-Sorgue et sa région se sont dotés d’un rêve collectif : celui de préserver et de faire vivre leur « Village-monde » singulier et d’inventer la ville idéale de demain en construisant un territoire où les gens continueront à vivre comme dans un village tout en restant très ouverts sur le monde et sur les autres.

Un projet collectif qui s’est construit à la fois sur un constat et sur une vision partagés.
Le constat, c’est que L’Isle-sur-la-Sorgue, sur le plan identitaire, est déjà un « Village-monde » ; un territoire qui incarne un modèle en termes de qualité et de cadre de vie, d’accueil et d’ouverture sur le monde, de protection et de développement économique. Mais ce modèle est fragile et possède aujourd’hui quelques faiblesses qui doivent être rapidement corrigées pour mieux maîtriser son destin.

L’idée est donc de faire de ce « Village-monde » un « laboratoire de la ville positive » en s’appuyant sur son « insularité positive » (voir « Portrait identitaire ») qui fait office de valeur transversale, mais aussi sur sa réalité et ses valeurs « identitaires » fondamentales à forte dimension humaine qu’elle souhaite cultiver : la simplicité, la proximité, l’altruisme, l’ouverture, la liberté, la convivialité, l’optimisme, le bien-être, la transmission et la passion.
Ainsi, on peut dire que L’Isle-sur-la-Sorgue se positionne finalement comme un « Village monde » positif !

La notion de positif s’appuie aussi bien sur la réalité identitaire et le caractère de ses habitants que sur son rêve et son projet de développement collectif (amélioration de l’accueil, formation et transmission vers les jeunes, mobilisation des ambassadeurs, développement durable, management bienveillant, fondation, écosystème de dons... etc.) qui inscrit définitivement le territoire dans une économie "positive".

Enfin, pour réussir, la marque s’est donnée pour objectif de renforcer cinq valeurs, qui comme l’a révélé le diagnostic, sont trop peu développées aujourd’hui à savoir : le collectif, l’excellence, l’expérimentation, l’innovation et la responsabilisation.

Ainsi, le cœur de la mission de la marque est de faire progresser son « Village-monde » et de faire vivre un mouvement collectif qui rassemble les habitants et les amis du territoire ; avec la volonté de réconcilier la qualité de vie et le développement économique, la proximité et l’ouverture sur le monde, la profitabilité et l’altruisme, la transmission aux jeunes générations et la création de savoir-faire d’excellence.

Parce que la situation et l’accessibilité du territoire sont remarquables au sein de la Provence et parce que le plan d’action MISSA comporte de nombreux projets tournés vers l’innovation (pépinière, plan 100 % énergie douce, plan marketing de centre-ville pilote, portail d’attractivité innovant... etc.), le positionnement marketing place géographiquement L’Isle-sur-la-Sorgue et sa région comme un territoire au cœur de la Provence créative délimitée par les trois « A » (Avignon, Arles et Aix-en-Provence) en correspondance avec la French Tech Culture.

La marque se positionne géographiquement à la fois comme un carrefour et comme une porte d'entrée du Luberon et du Ventoux (et demain
sans doute des Alpilles) parce que ces dernières sont également des marques puissantes, parce qu’elles font partie de la réalité de son bassin de vie et de la fréquentation de sa clientèle et enfin parce que ces deux territoires complètent et renforcent son offre et sont donc des partenaires naturels de son action marketing.

Le bénéfice final que propose la marque est le bien-être et l’épanouissement des personnes (habitants et visiteurs), des entreprises et bien entendu du territoire dans son ensemble.

Déclinaison du positionnement par secteur d’activité suivant les cibles visées

Ce positionnement global (« corporate ») a été décliné dans l’attractivité économique (pour attirer des entrepreneurs et de nouvelles entreprises), touristique (pour faire venir de nouvelles clientèles) et résidentielle (pour attirer des talents et de nouveaux habitants) comme le montre le schéma ci-contre.

Le « Village-monde » a intérêt à se positionner en Provence puisqu’il s’agit d’une marque très attractive aussi bien pour attirer les entreprises et les touristes que pour les talents et les nouveaux habitants.

Le laboratoire de la ville positive, devient suivant les clientèles auxquelles on s’adresse, « laboratoire de l’entreprise positive » (un « Village-monde » en Provence pour créer, implanter ou développer les entreprises positives de demain) ou « laboratoire du tourisme positif » (un « Village-monde » en Provence pour partager une expérience émotionnelle unique et vivre le tourisme positif de demain) ou « laboratoire de la vie positive » (un « Village-monde » en Provence pour vivre ou travailler dans la ville positive de demain).

Quelles justifications pour le concept de Village-monde ? Village-monde, l’expression de la réalité identitaire de L’Isle-sur-la-Sorgue

Les concepts de « Village-monde », « ville positive» et « incarnation d’un modèle » qui amènent l’idée de « laboratoire » et nourrissent l’ambition de « faire de L’Isle-sur-la-Sorgue la ville idéale de demain », résument et caractérisent l’identité du territoire.

Ils font en effet partie des principales conclusions tirées du Portrait identitaire réalisé́ par différents groupes d’habitants du territoire, érudits, élus et jeunes à travers les comités « Identité ».
Ainsi, le positionnement porté par la marque est directement l’expression de la réalité identitaire de L’Isle-sur-la-Sorgue.
Village-monde : une réponse au nouveau monde en train de naître et aux attentes de nos différentes clientèles.

Chacun peut le vivre au quotidien dans sa vie personnelle comme dans sa vie professionnelle ; et tous les experts sont formels : un nouveau monde est en train de naître, conséquence des bouleversements récents de l’environnement politique, économique, sociologique, climatique, démographique, culturel et technologique des collectivités territoriales et des entreprises.
Pour la première fois, sept révolutions technologiques se développent simultanément : internet, réseaux sociaux, outils de mobilité, économie collaborative, robots, objets connectés et intelligence artificielle. Tous ces bouleversements changent nos besoins en tant que citoyens, salariés ou consommateurs.

Dans un monde d’hyper-concurrence, de ruptures et d’accélération du temps, les études confirment que nous avons notamment besoin de plus de repères et de sens, de liens, de citoyenneté, d’exigence qualitative, de durabilité, de bienveillance, d’agilité mais aussi et surtout de relations humaines fortes, de bien-être et d’épanouissement personnel.

Les concepts de « Village-monde » et la valeur du « positif » qui sont parfaitement en phase avec ces évolutions sociétales, constituent une réponse directe à ces besoins nouveaux comme le résume les schémas ci-contre.

Les concepts de « Village-monde » et de « ville positive » constituent une réponse directe au nouveau monde en train de naître et aux nouvelles attentes de nos clientèles.

Village-monde : un positionnement testé et approuvé par les jeunes et les acteurs de L’Isle-sur-la-Sorgue ainsi que par les clientèles

Le positionnement et son expression « Village-monde » et « ville positive » ont été́ testés d’une part auprès de 105 acteurs du territoire lors de réunions individuelles et collectives (groupes de travail de la MISSA) et d’autre part lors d’un test qualité réalisé auprès de 3 groupes (jeunes, acteurs et clients français et étrangers) composé de 10 à 15 personnes avec un total de 40 personnes.

Les résultats ont montré une adhésion très forte des personnes interrogées :

  • 98 acteurs sur 105 soit 93 % des acteurs ont approuvé et donné un avis positif sur le choix du concept de « Village-monde ».
  • La moyenne des notes données par les 40 personnes sur les six critères clés d’évaluation et de performance se situe à plus de 4,3 sur un maximum de 5 (note possible de 1 à 5) et confirme ainsi une adhésion très forte de tous à la présentation du positionnement dans son ensemble (lecture du « Manifeste Village-monde ») sachant qu’il existe peu de variation dans les résultats entre les 3 groupes (jeunes, acteurs, clientèles).

Les tableaux ci-contre résument les principaux résultats du test réalisé.

Le positionnement de marque choisi est performant parce qu’il porte une vision du monde et un rêve collectif qui constitue une réponse aux évolutions du monde et aux attentes de nos différentes clientèles. D’ailleurs l’expression du positionnement a été spontanément approuvée par les tests en interne comme en externe.

Efficace aussi parce qu’il est original et parce qu’il se démarque d’autant plus de la concurrence qu’il est directement porteur de l’identité́ du territoire.

Au final, le positionnement est suffisamment spécifique et créateur de sens et de valeur pour qu’on puisse affirmer qu’il constitue de fait un avantage concurrentiel pour le territoire comme pour les acteurs.
Il contribue ainsi directement à l’objectif de la MISSA de faire de la stratégie de marque et de l’appartenance au territoire une source de création de valeur.

Quelle marque pour L’Isle-sur-la-Sorgue ? Présentation de la marque partagée

  1. Socle de la marque — Comprendre le cœur de la marque
  2. La marque en action — Comprendre comment la marque va se déployer
  3. L’utilisation de la marque par les acteurs — Comprendre la manière dont les acteurs publics et privés peuvent s’en servir
  4. Faites / Ne faites pas — Comprendre ce qu’il faut éviter pour être le plus efficace possible
  5. Conditions d’utilisations de l’identité et de la marque — Comprendre les conditions qu’il faut remplir pour optimiser les différentes applications de l’identité et la marque

• Télécharger le Guide de Marque Vol. 1 Comprendre le contexte et la démarche innovante de la marque (PDF)
• Télécharger le Guide de Marque Vol. 2 Utilisation de la Marque par les acteurs (PDF)
• Télécharger le Guide de Marque Vol. 3 Une Marque originale, riche et performante (PDF)

Quels intérêts possibles pour les acteurs institutionnels et les entreprises du territoire d’utiliser la marque ?

Pour les acteurs, la marque peut répondre à des motivations très diversifiées et créer différents niveaux et formes de valeur comme l’ont confirmé les études réalisées dans ce domaine auprès des entreprises.

10 intérêts possibles pour un acteur institutionnel ou pour une entreprise de se mobiliser dans la stratégie d’attractivité et de marque de L’Isle-sur-la-Sorgue et de son territoire.

1. Être mieux informé sur la réalité et le développement de mon territoire

S’inscrire comme ambassadeur et être partenaire de la marque pour :

  • Être mieux informé de l’actualité de ma ville et de mon territoire et, en priorité, sur les sujets correspondant à mes passions ou mes expertises.
  • Mieux connaître les atouts et les talents et l’actualité de ma ville et de mon territoire.

2. Bénéficier d’avantages personnels

S’inscrire comme ambassadeur et être partenaire de la marque pour :

  • Bénéficier d’une boîte à outils pour mieux intégrer mon territoire dans mon environnement professionnel ou personnel.
  • Être convié en avant-première ou en exclusivité dans différentes manifestations.
  • Bénéficier d’avantages ponctuels ou permanents auprès des entreprises et commerces du territoire.

3. Pour agir pour mon territoire et renforcer mes liens personnels ou ceux de mon entreprise ou de son organisation avec le territoire

  • Reprise de l’identité du territoire dans sa communication (marque, charte graphique) ou dans la construction de son offre par exemple en développant une offre de bien-être ou de produits naturels qui s’inspire des 8 couleurs référentes de la Sorgue (voir Guide de l’identité).
  • Reprise des concepts et valeurs du territoire et de la marque dans la construction de son offre par exemple en développant une offre qui illustre les dimensions « Village-monde » et/ou « positives » du territoire.
  • Lancement d’une gamme de produits dérivés au nom de la marque de territoire avec versement de royalties à la MISSA et à la Fondation Positive & Villages-monde.
  • Reprise des informations et arguments clés du territoire et de sa marque dans la communication générale de son entreprise (par exemple : valorisation des valeurs de « positivité » et de haute qualité humaine du territoire dont liberté, simplicité, convivialité, ouverture, passion… etc.).
  • Participation à des groupes de réflexion qui m’intéressent en apportant des idées dans l’espace ambassadeur pour améliorer l’offre, faire avancer des projets ou des actions positives pour le territoire.
  • Mobilisation spontanée en apportant des idées dans les comités et réunions de co-construction et de travail sur l’amélioration et la structuration de l’offre d’excellence.
  • Promotion ou financement facilités de talents, savoir-faire ou projets qui vous tiennent à cœur dans l’espace ambassadeur.
  • Actions concrètes à mener en faveur du développement et de la promotion de son territoire au sein de son réseau personnel et professionnel.

4. Prouver son appartenance et son engagement en faveur du territoire et de sa marque

Être reconnu comme un citoyen engagé, montrer son appartenance et son attachement au territoire et prouver son engagement à travers les actions suivantes :

  • Afficher dans ses mails son statut d’ambassadeur et créer un lien avec le Portail d’attractivité.
  • Déclarer son engagement de partenaire de la marque et de soutien de la démarche MISSA dans la présentation de son activité ou de son entreprise.
  • Soutenir la fondation et afficher son statut de « Entreprise positive / Partenaire officiel de la fondation Positive & Villages-monde ».
  • Apporter son soutien à la MISSA et à la marque dans les engagements.
  • Être reconnu et mis en avant en tant qu’ambassadeur par la qualité des actions menées en faveur du développement du territoire.

5. Faciliter l’attraction et l’intégration de talents

  • Décliner le concept de « Village-monde » et de construction de la « ville idéale de demain » dans sa communication de recrutement en réponse aux attentes de qualité de vie, d’humain et d’ouverture sur le monde des talents.
  • Valorisation des arguments et valeurs de la marque et du territoire en correspondance avec celles de son organisation ou de son entreprise.

6. Mieux fédérer ses collaborateurs

  • Intégrer à son livret d’accueil les valeurs de la marque et du territoire.
  • Mobiliser son personnel dans une action d’intérêt général avec la fondation Positive & Villages-monde.

7. Obtenir la reconnaissance d’entreprise d’excellence durable

  • Rentrer dans la démarche « Isle-sur-la-Sorgue Excellence ».
  • Afficher le label et le texte lié à la reconnaissance « Isle-sur-la-Sorgue Excellence ».

8. Doter sa marque d’un supplément d’âme et de sens

  • Intégrer d’une façon personnalisée les concepts et les symboles de la marque en lien avec son propre système de communication : le signe emblématique et surtout les concepts « Village-monde » et « ville Positive » ainsi que les images symboles de la marque qui apportent forcément une dimension intéressante pour les clients (conformément aux images spontanées liées à ces deux concepts d’après les résultats très favorables du test effectué auprès des clientèles).
  • Intégrer dans la vente de ses produits une dimension d’altruisme (par exemple reverser 0,5 % sur l’achat d’un client au bénéfice de la fondation Positive & Villages-monde).
  • Ou d’une œuvre d’intérêt général et/ou laisser choisir un client d’affecter les 0,5 % à la réalisation de son choix dans une palette prédéfinie qui valorise directement le client.

9. Renforcer la visibilité et la mise en marché de sa marque et de ses produits

  • Bénéficier de la notoriété de la marque en devenant partenaire de la marque, en reprenant la nouvelle image positive, moderne et innovante et en mettant en place des actions de promotion et de communication.
  • Être mis en avant dans la communication :
    1. En faisant partie des offres labellisées d’excellence durable sur le Portail d’attractivité du territoire et les différents sites institutionnels de promotion touristiques et économiques du territoire et de ses partenaires.
    2. En bénéficiant des entreprises portant le tampon « Entreprise Positive ».
    3. En produisant des témoignages écrits ou vidéos des ambassadeurs qui « racontent » mon offre et des expériences émotionnelles à vivre.
    4. En diffusant les reconnaissances et les prix obtenus pour mon entreprise ou pour mon organisation sur le site de la marque, sur le Portail d’attractivité et sur ceux des partenaires.

10. Développer mon réseau et les synergies avec d’autres entreprises ou acteurs du territoire

  • Faire partie d’un réseau d’acteurs référents et être visible auprès des autres acteurs du territoire en s’inscrivant comme ambassadeurs de la marque.
  • Renforcer mes réseaux d’affaires ou mes relations au sein des ambassadeurs en participant à l’ensemble des actions et manifestations de rencontres et de partage.
  • Participer à l’accueil de journalistes ou de VIP en lien avec mon domaine de compétence.

La marque a été conçue pour développer un maximum de valeurs pour les acteurs du territoire mais l’expérience montre que les personnes, les entreprises ou les formes d’organisme en retirent dans les faits des avantages qui peuvent varier considérablement en fonction des objectifs, de l’engagement, du professionnel, de l’entreprise ou de l’organisation, du produit ou des services vendus et de la relation que la personne et l’entreprise entretiennent avec la ville ou le territoire.

Qui a créé la marque ?

L’inspiration qui a nourri la création de la marque tant dans son concept que dans sa dimension graphique vient de la réalité identitaire de la ville et en particulier de la Sorgue, des roues à aubes de la ville, de sa réalité actuelle de « Village-monde » et de son « insularité positive ».

La conception du «Projet de marque » (précisant la vision, l’ambition, la mission, le positionnement, les bénéfices et les valeurs de la marque) ont été́ co-créés par l’équipe de la MISSA, le Comité de pilotage et les acteurs du territoire sur la base des atouts et faiblesses du territoire, des évolutions de l’environnement, des attentes des clientèles et en tenant compte des conclusions du Portrait identitaire dirigé par Sophie de Paillette (avec la participation d’une cinquantaine d’érudits et d’experts citoyens de L’Isle-sur-la-Sorgue).

Les concepts et mots clés de la marque qui expriment le Projet de marque, s’appuient à la fois sur la réalité identitaire et sur les atouts et les faiblesses du territoire vis-à-vis de ses habitants et ses clientèles.

La conception graphique de la marque a été conçue par l’équipe créative de l’agence MMAP dirigée par Xavier Mercier avec la collaboration de Raphaël Thierry, artiste plasticien, peintre et illustrateur, prix Met de Penninghen et ancien de la villa Médicis qui a passé la majeure partie de son enfance et qui réside sur notre territoire.

La mise au point de la marque partagée a été réalisée avec l’aide d’une trentaine d’acteurs pilotes du territoire (entreprises, associations et institutions) engagés dans la démarche.